Argent pour la paix provenant des armes

Munitions pour arme

Argent pour la paix provenant des armes

Le prix Nobel de la paix 2017 était doté de près de 940’000 euros. Il a été décerné à Ican, la Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires. Ican est une coalition d'ONG de plus de 100 pays qui se sont engagées à interdire et à éliminer les armes nucléaires. L'organisation non gouvernementale Facing Finance, également membre d’Ican, a recommandé de refuser l’argent du prix. En effet : il provient entre autres de fonds qui investissent aussi dans des entreprises d’armement.

Derrière le prix Nobel de la paix – ainsi que les prix Nobel dans d'autres domaines – se cache la Fondation Nobel. Elle a été fondée par Alfred Nobel, qui s'est enrichi grâce à la production d'explosifs. La Fondation génère son capital notamment par l'entremise de fonds d'actions. On savait déjà avant les recherches de Facing Finance que des investissements étaient également réalisés dans certains fonds proches de l'armement.

Selon Lars Heikensten, directeur de la Fondation Nobel, l'institution est en train d'élaborer de nouvelles directives pour des opportunités d'investissement durable. Les entreprises qui violent les conventions internationales ne devraient plus recevoir d'argent. En effet, le rapport annuel 2017 fait état d’investissements dans d'autres fonds que l'année précédente. De nombreux titres controversés comme l'indice RAFI US ont disparu. Mais de l'argent a apparemment été aussi investi dans le fonds T. Rowe Price Institutional Mid-Cap Equity Growth (PMEGX), un fonds qui investit aussi dans le groupe de défense américain Textron.

L'industrie de l'armement est un business lucratif. Selon le Stockholm Peace Research Institute Sipri, le commerce mondial des armes a augmenté, entre 2013 et 2017, de dix pour cent par rapport aux cinq années précédentes. L'activité est également en plein essor en Suisse. D’après le SECO, les exportations de matériel de guerre ont augmenté de 8% en 2017 par rapport à 2016. 64 pays ont reçu des munitions et des armes pour une valeur totale de 446,8 millions de francs suisses.

Compte tenu de cette industrie florissante, il n'est guère surprenant que la branche attire aussi des investisseurs. Les indices boursiers des fabricants de matériel de défense auraient gagné 25 % de valeur en 2016. L'organisation Solidarité sans frontières part du principe que les caisses de pension suisses investissent de 4 à 12 milliards de francs suisses par an dans les producteurs de matériel de guerre. Selon le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA), la Banque nationale suisse est engagée dans 34 des 100 plus grands producteurs d’arme.

Cependant, la pression de l'opinion publique augmente – et cela ne se voit pas seulement dans l'exemple de la Fondation Nobel. L'Association suisse pour l'investissement responsable a été fondée en 2015. Les sept membres fondateurs, dont la caisse de pension fédérale Publica, gèrent au total 150 milliards de francs suisses. Dans le cadre de ses décisions d'investissement, l'association veut être en mesure d'assumer ses responsabilité en matière d'environnement, de société et d'économie dans son ensemble, comme on peut le trouver sur son site Internet.

Photo de Beyoncé

Des femmes à la tête des entreprises !

Plusieurs études récentes se sont intéressées à comment les femmes dans des positions dirigeantes influent sur les entreprises. Les résultats parlent d’eux-mêmes, mais les chiffres effectifs restent décourageants.