Chai latte fait maison

Immage Chai

Chai latte fait maison

Le mot «chai» veut simplement dire «thé», mais en Inde il désigne en premier lieu le masala chai, vendu comme chai latte en Occident, où il est de plus en plus apprécié.

Les ingrédients sont : eau, thé noir, lait entier et un mélange d’épices. Ces épices ont des propriétés bénéfiques et l’on considère le chai une boisson aux effets relaxant et anti-inflammatoire.  

Comme chez nous il est vendu sous l’étiquette d’une boisson exotique et à la mode, il coûte bien souvent assez cher. Et pourtant, le mélange d’épices qu’il faut pour le chai est très facile à préparer chez soi.

Ingrédients pour 0,7 litres de chai (quantité d’un thermos)

0,6l d’eau
0,2l de lait entier
1 sachet de thé noir ou 1 cuillère à soupe de thé noir en vrac
1 tranche de gingembre frais
1 cuillère à café de cannelle en poudre ou 1cm de bâton de cannelle
2 fruits d’anis étoilé (entiers)
1 capsule de cardamome
1 cuillère à café de graines de fenouil
1 cuillère à café de clous de girofle
1 cuillère à café de curcuma en poudre
sucre selon les préférences


Préparation

Piler la cannelle, l’anis, la cardamome, les graines de fenouil ainsi que les clous de girofle dans un mortier et mélanger le tout avec le curcuma. Porter l’eau à ébullition, puis ajouter les épices et le gingembre. Laisser bouillir une dizaine de minutes, puis baisser à feu moyen, verser le lait et ajouter le thé. Après dix minutes ou lorsque le chai a pris une couleur café-au-lait, ajouter le sucre selon sa préférence (notre conseil : 2-3 cuillères à soupe). Ensuite, remplir le thermos ou, si on souhaite déguster la boisson tout de suite, une théière, en filtrant le tout à l’aide d’une passoire. Le chai est délicieux quand il est bien chaud.

Portrait de Klaus Schwab

Après le capitalisme, voilà le talentisme

Le fondateur du Forum économique mondial WEF est convaincu que le capital, en tant que facteur de production décisif, est dépassé. Il n’est pas seul à le penser.