Combien coûte vraiment une votation ?

Image votation

Combien coûte vraiment une votation ?

Les systèmes démocratiques sont compliqués. Aux Etats-Unis, par exemple, la majorité des gens qui ont exprimé leur préférence ont voté pour Hillary Clinton et c’est malgré tout Donald Trump qui a gagné. Quand on pense à la démocratie, ce n’est pas comme ça qu’on se l’imagine.

Alors qu’un peu partout dans le monde on a de moins en moins confiance dans le système démocratique et dans l’ordre économique libéral, selon une étude menée pendant plusieurs années il semblerait qu’en Suisse les gens y croient encore fermement. En Europe, seulement les Danois, les Suédois, les Finnois et les Néerlandais sont plus enthousiastes que nous.

Les Suisses n’élisent pas seulement leur Parlement, mais décident de projets concrets, comme par exemple de la question de savoir s’il faut des contingents pour limiter l’immigration (initiative contre l’immigration de masse). Notre pays est celui qui dispose du plus grand nombre d’instruments de démocratie directe.

Un de ces moyens pour faire prendre des décisions au peuple c’est l’initiative populaire. La Confédération estime que pour rassembler les 100'000 signatures nécessaires, il faut quelques 150'000 francs.

Si l’on réussit à récolter les signatures et qu’elles sont validées, le peuple va pouvoir se rendre aux urnes pour décider si faire aboutir ou échouer une proposition donnée. En moyenne, en Suisse on vote entre trois et quatre fois par an. Les objets de votations peuvent être communaux, cantonaux ou fédéraux.

La Chancellerie fédérale estime que les coûts d’une de ces journées de votation tournent autour des 7,5 millions de francs en moyenne. Cela inclut les coûts pour l’organisation, la rédaction et l’impression du matériel de vote, les frais d’envoi et de port, ainsi que le dédommagement des bénévoles et des scrutateurs. Ce sont surtout les Communes à couvrir ces dépenses.

Selon Urs Paul Engeler, ancien rédacteur responsable des affaires fédérales pour l’hebdomadaire Weltwoche, le coût d’une votation serait le double de ce chiffre. Si l’on tient compte de ces deux estimations, une votation revient entre 1.65 et 3.30 francs par votant.

En partant d’une moyenne de quatre rendez-vous aux urnes par an, l’investissement dans la démocratie se situe tout au plus à 13.20 francs. En comparaison, les dépenses militaires suisses par personne se situent autour des 500 francs par an.

Image Billet de 20 francs

Des billets de banque suisses qui ne sont jamais entrés en circulation

La Suisse est en train de changer ses billets de banque pour la neuvième fois. La septième série n’est toutefois jamais entrée en circulation. Nous dévoilons ce mystère et quelques images.