Est-ce la fin de Soundcloud ?

Photo du rappeur XXXTentacion

Est-ce la fin de Soundcloud ?

La plateforme SoundCloud a servi de tremplin à d’innombrables stars du rap : Lil Pump, XXXTentacion, Travis Scott et Lil Yachty ont atteint la gloire, l’honneur et le succès grâce à leurs téléchargements sur SoundCloud. «SoundCloud Rap» est l’étiquette qu’on a désormais collée sur ces artistes. Le New York Times parle d’un sous-genre du hip-hop et du mouvement le plus important qui soit sorti de ce domaine en 2017.

Peu après la publication de l’article du NYT, SoundCloud a fait la une des journaux avec un licenciement massif. Dix bonnes années après sa fondation, l’entreprise a licencié 40 % de ses employés et les bureaux de Londres et de San Francisco ont été fermés. La fin de la « plus grande plate-forme musicale et audio du monde », comme se décrivait SoundCloud, avait déjà fait l’objet de spéculations. Pour l’instant, l’entreprise qui siège à Berlin a été sauvée par une injection monétaire de près de 170 millions de dollars. Le montant a entre autres été levé par le fond souverain de Singapour Temasek, qui a déjà investi dans la marque de mode Stone Island.

SoundCloud a déjà réalisé divers cycles de financement valant plusieurs millions de dollars, la valeur de l’entreprise étant estimée à 700 millions de dollars en 2016. Mais la plate-forme a du mal à s’affirmer dans un secteur musical en constante évolution et, surtout, à monétiser son contenu et ce malgré ses 170 millions d’utilisateurs. Le nouveau PDG, Kerry Trainor, devrait enfin le résoudre ce problème, lui qui les a déjà rencontrés en tant qu’ancien boss de la plateforme vidéo Vimeo.

Des plate-formes comme Spotify, Apple Music et Tidal – mais surtout Spotify – ont dépassé SoundCloud depuis longtemps. Mais SoundCloud se voit comme un réseau social et non comme un fournisseur de streaming au sens classique du terme. Pourtant, ce sont précisément ces derniers qui semblent répondre aux besoins des utilisateurs avec leurs offres plus complètes, en particulier avec des playlists et des fonctions supplémentaires telles que des calendriers de concerts. En outre, Spotify et Co. ont des accords avec de grands labels de musique. SoundCloud n’a pas été en mesure de conclure autant d’accords pour des titres sous licence et n’a donc pas pu les ajouter à son catalogue.

Néanmoins, SoundCloud a lancé un service payant en mars 2016. Entreprise difficlie en soi, mais probablement d’autant plus pour une plate-forme qui était auparavant gratuite. Si l’on souhaite consommer de la musique via SoundCloud sans publicité ou connexion Internet, on peut désormais s’abonner à SoundCloud Go ou Go+. Avec SoundCloud Pro et SoundCloud Premier, les musiciens disposent de deux offres. SoundCloud Premier devrait entre autres permettre aux artistes de générer des revenus grâce au streaming. Ce serait un premier pas pour augmenter l’attractivité de la plate-forme, mais Premier n’est en fait actuellement disponible que dans quelques pays et la demande serait si élevée qu’une liste d’attente a été créée.

Ce ne sont pas que des plate-formes déjà établies qui menacent SoundCloud : de nouvelles plates-formes veulent aussi leur part du gâteau. Par exemple Audius, qui s’attaque au problème des versements opaques aux artistes. Le stockage décentralisé des titres et l’utilisation de la technologie des blockchains devrait permettre de redistribuer 85% des revenus aux artistes, au lieu des 70% habituels. Lors d’un premier cycle de financement, la start-up a déjà pu générer 5,5 millions de dollars. Entre autres de la société d’investissement Kleiner Perkins Caufield & Byers, qui a également soutenu SoundCloud dans plusieurs cycles de financement.

Peut-être que «SoundCloud Rap» pourra positionner la plate-forme durablement dans ce domaine hautement compétitif. Ce terme transmet le message que SoundCloud essaie actuellement d’exploiter et d’utiliser comme argument de vente : nous sommes une plate-forme pour celles et ceux qui cherchent la nouveauté, et un tremplin pour les musiciens qui apprécient l’échange avec les auditeurs. SoundCloud ajoute ainsi des outils pour se rendre plus attractif chez les artistes, et a par exemple lancé l’application Pulse et d’autres interfaces pour des applications populaires d’édition musicale. Des campagnes comme «First On SoundCloud» et des collaborations avec des artistes comme Major Lazer doivent désormais transmettre le message à un large public.

Photo d'un ancien gramophone avec son pavillon en tôle

La première photo d’un studio d’enregistrement

En 1898, à Londres la Gramophone Company ouvrit l’un des tous premiers studios d’enregistrement. Ce qui est sûr c’est qu’il s’agit du premier studio duquel nous avons une photo.