La fièvre du cricket sur Netflix

Photo des Chennai Super Kings lors d’un match en 2008

La fièvre du cricket sur Netflix

Football, baseball, basket-ball – trois disciplines fréquemment représentées sur la liste des ligues sportives professionnelles avec le plus de succès. Le cricket n’est représenté que par une seule ligue : l’Indian Premiere League (IPL). Lors d’un tournoi annuel en Inde, huit équipes s’affrontent pour le titre. On y joue à une variante plus courte du jeu, appelée Twenty20 Cricket.

Ce tournoi est l’événement de cricket le plus suivi au monde et attire des millions de spectateurs et de spectatrices. En direct dans les stades, mais aussi à la maison devant l’écran. En 2010, la Premier League indienne a été le premier événement sportif à être diffusé en direct sur Youtube. Netflix a également pris conscience de ce phénomène et produit la série « Cricket Fever ». Le prestataire de streaming y présente l’équipe des Mumbai Indians en huit épisodes.

Onze ans après le lancement de l’événement, l’IPL a une valeur estimée à 6,3 milliards de dollars. En 2017, elle était encore de 5,3 milliards de dollars et en 2016 de 4 milliards. Un sport si populaire intéresse aussi bien sûr les chaînes de télévision. Une interaction lucrative pour les deux parties, car la vente des droits de diffusion finance la compétition et les chaînes de diffusion peuvent s’attendre à des audiences élevées et ainsi vendre des espaces publicitaires chers.

STAR India a obtenu les droits de diffusion de l’IPL dans le monde entier pour la période 2018 à 2022 – pour 2,5 milliards de dollars. Facebook a également tenté sa chance et offert 610 millions de dollars pour du streaming sur cinq ans. Auparavant, en 2008, le World Sports Group avaient acheté les droits sur 10 ans pour 1 milliard de dollars.

Les contrats de sponsoring gagnent aussi en importance. En 2017, l’IPL a encaissé grâce à ceux-ci 1 milliard de dollars. Ce chiffre sera encore plus réjouissant en 2018 puisque le fabricant chinois de smartphones Vivo a temporairement acheté le parrainage pour 340 millions de dollars. Le tournoi s’appellera Vivo IPL jusqu’en 2022.

Selon les estimations, l’Inde représente 70 à 80 pour-cents des revenus mondiaux du cricket. Mais il y a d’autres acteurs importants : l’Australie et l’Angleterre font également partie du « Big Three ». L’Australie accueillera ainsi la Coupe du monde de Twenty20 en 2020.

L’importance de l’Inde se reflète également dans les actions de la Fédération mondiale de cricket. La Fédération indienne de cricket recevra par exemple 405 millions de dollars pour la période 2016 à 2023, l’Angleterre seulement 139 millions. La clé de répartition est une source constante de discussion. Un journaliste demande même, dans un commentaire publié dans le South China Morning Post, que l’Inde soit expulsée du Conseil international de cricket.

Photo de femmes jouant au rugby

Le sport qui s’étend le plus vite au monde ?

Le rugby connaît un véritable boom, surtout depuis les Jeux Olympiques de 2016. Le rugby féminin gagne aussi en popularité. Ce sport attire des milliards.