La première photo d’un studio d’enregistrement

Photo d'un ancien gramophone avec son pavillon en tôle

La première photo d’un studio d’enregistrement

À une époque où chaque smartphone est doté d’une caméra numérique de premier choix et que l’humanité télécharge – que sur Instagram – environ 850 photos par seconde sur Internet, on a de la peine à concevoir qu’il y a 120 ans beaucoup de choses ont été photographiées pour la première fois de l’histoire. C’est par exemple le cas des studios d’enregistrement. En 1898, la Gramophone Company ouvrit l’un des premiers studios d’enregistrement permanents. Sis en Maiden Lane 31 à Londres, ce studio – ou plutôt la société qui le gérait – marqua l’histoire en devenant plus tard EMI Group, soit l’un des quatre plus grands acteurs de l’industrie mondiale de la musique. En Allemagne, la société prit le nom de Electrola, une étiquette qui pendant et après la guerre domina le marché de la musique des pays germanophones. En France, l’entreprise s’appelait IME Pathé-Marconi et elle était l’une des leaders du marché français.

Photo encadrée du studio d'enregistrement de Gramophone Company à Londres en 1898
Image de comment devait être la Méditerranée pendant la dernière période glaciale et donc comment aurait dû être Atlantropa.

1000 turbines pour la paix dans le monde

Vers la fin des années 1920, Hermann Sörgel voulut empêcher la Deuxième Guerre mondiale par un projet géopolitique pharaonique. Et les ambitions de ce projet ne s’arrêtaient pas là.