La singulière introduction en bourse de Spotify

Photo de la bourse de New York avec une banderole avec le logo de Spotify

La singulière introduction en bourse de Spotify

La demande a été déposée. Si tout ira bien, les actions de Spotify pourraient être négociées à la plus grande bourse du monde, celle de New York, également appelée Wallstreet, déjà à la fin du mois de mars. L’entreprise suédoise souhaite toutefois entrer en bourse par une procédure « light ». Par conséquent, même les experts on de la peine à estimer le prix de ses actions.

Spotify souhaite renoncer à la très chère procédure habituelle de formation des prix, lors de laquelle les investisseurs sont invités à faire des offres dans le cadre d’un IPO (Initial Price Offering). Suivant la demande et les prix offerts, la banque ou la société de conseils chargée de l’introduction en bourse détermine la valeur des actions.

La stratégie du géant de la musique en ligne est courageuse et n’a pas de précédents. Ceci d’autant plus qu’il s’agit d’une entreprise difficile à cerner selon les paramètres boursiers courants. Spotify est en effet à la tête d’une révolution mondiale de la consommation de musique qui n’est qu’à ses débuts. Le potentiel est certes énorme, mais plus que la moitié des 160 millions d’abonnés continuent à utiliser la version gratuite de ce service de streaming.

De plus, à l’avenir des tribunaux pourraient obliger Spotify à payer les droits d’auteur qui n’ont pas été versés ou qui n’ont été versés qu’en partie. Actuellement, il y a par exemple un éditeur de musique qui souhaite faire valoir ses droits pour une somme de 1,6 milliards de dollars.

Cependant, selon Robert Weitzner, un expert de bourse renommé, Spotify aurait déjà calculé ces coûts, en gardant de côté l’argent lorsqu’il y a des doutes sur l’attribution des droits.

Cela n’empêche que, depuis son lancement en 2006, l’entreprise n’a jamais fait du bénéfice et ceci malgré une croissance rapide des abonnés payants et une quadruplication du chiffre d’affaires depuis 2014. Ce dernier a maintenant atteint 4,99 milliards de dollars. Une banque d’investissement qui a très tôt investi dans Spotify a déclaré dans un article paru dans Business Insider que la priorité à court terme est la croissance. On vise 200 millions d’abonnés Premium d’ici la fin de 2020. Après cela on pensera à la rentabilité.

C’est pourquoi, la valeur des actions de l’imminente introduction en bourse ne peut être estimée que sur la base des transferts passés, ce qui donne entre 90 et 132.50 dollars par action. Cela correspond au minimum et au maximum de ce qui a été récemment payé pour des titres de Spotify. Spotify elle-même rappelle qu'il s’agit toutefois de valeurs indicatives.  

Photo d’une fille sur un canapé avec des écouteurs et un smartphone

À gagner : 1 x 12 mois de Spotify Premium

Une année entière de streaming de musique sans pub ? Un rêve pour qui aime la bonne zik… Nous tirons au sort un abonnement d’une année à Spotify Premium.