La Suisse est un pays au faible taux d’imposition

Gros plan sur une pièce de cinq francs

La Suisse est un pays au faible taux d’imposition

Si l'on compare la moyenne des impôts et des cotisations sociales payées au sein de l'OCDE, on voit clairement que les contribuables suisses n'ont pas à se plaindre. Les Belges, par contre, ont bien des raisons de le faire.

Qui paie le plus d'impôts et de cotisations sociales au sein de l'OCDE ?
En moyenne, les citoyens de l'OCDE ont cotisé 25,5 % de leur salaire en 2017.
Autrement dit : environ 16% d'impôts sur le revenu et 10% de cotisations sociales.
Les habitants des six pays suivants sont ceux qui ont dû le plus mettre la main au porte-monnaie :
Autriche : 32,4%
Nos voisins paient plus en cotisations sociales qu’en impôt.
Ils sont entre autres obligés de payer pour la représentation des intérêts des travailleurs.
Hongrie : 33,5%
Se marier vaut parfois la peine fiscalement dans certains états.
Toutefois, la Hongrie impose ses citoyens sans regarder leur statut matrimonial.
Slovénie : 33,7%
Les cotisations sociales absorbent à elles seules 22,1% du salaire.
Les Slovènes paient notamment une part fixe pour le congé parental.
Danemark : 35,8%
Les Danois ne paient pas de cotisations sociales, seulement l'impôt sur le revenu.
L’état l’utilise également pour financer le système de santé et de retraite.
Allemagne : 39,9%
Les cotisations sociales des Allemands sont entre là pour la retraite.
Depuis 1995, toute la population active doit payer une assurance dépendance.
Belgique : 40,5%
Le taux d'imposition belge est de 26,5%.
Environ 1,5 fois la moyenne de l'OCDE.
Et où se trouve la Suisse ?
Taux d'imposition moyen : 16,9%.
Cela fait de nous un pays à faible taux d'imposition.

Collage avec des jetons pour la barbe de l’an 1705

Payer ou se faire tondre

Les hipsters d’aujourd’hui ont la chance de ne pas avoir vécu en Russie au début du XVIIIe siècle. A cette époque, il fallait payer un impôt sur la barbe ou l’on se faisait raser de force.