Le spot publicitaire le plus cher

La cérémonie d’ouverture du Super Bowl 2016

Le spot publicitaire le plus cher

Il y a quelques jours, le 55ème Super Bowl est entré en scène - ou plutôt, en pelouse. C’est LE grand événement sportif de l’année, du moins pour les Américain.e.s. Chaque année, plusieurs millions de personnes veulent savoir qui gagnera le championnat de la National Football League (NFL).

Cette année, les Chiefs de Kansas City ont affronté les Buccaneers de Tampa Bay. 96,4 millions d’Américain.e.s ont regardé le match. Le Super Bowl 2015 est le détenteur du record à cet égard. 114,4 millions de personnes avaient suivi la finale. Ce serait l’émission de télévision la plus regardée de l’histoire américaine.

De telles audiences ne sont pas seulement un rêve pour les joueurs sur le terrain, mais aussi pour les diffuseurs. Car si des millions de personnes se réunissent derrière leur petit écran, on peut vendre un spot publicitaire très cher. En 2021, une pub de 30 secondes coûtait 5,5 millions de dollars.

Avec la pandémie de corona, certaines entreprises qui diffusent habituellement des publicités pendant les Super Bowls ont cette année renoncé à leur présence. Il s’agit notamment de Coca-Cola, Hyundai et Budweiser.

La société mère de Budweiser, Anheuser-Busch InBev, figurait parmi les plus gros annonceurs du Super Bowl en 2020. La société avait acheté de la publicité pour un total de 42 millions de dollars. Les sociétés alimentaires Procter & Gamble et PepsiCo avaient chacune payé 31 millions de dollars, et Amazon 26 millions de dollars.

Les “halftime shows”, mis en scène par des musicien.ne.s connu.e.s, sont aussi lucratifs. Bien que les artistes ne soient pas rémunérés pour les quelque 15 minutes de concert, un budget généreux est prévu pour les dépenses liées au show. Il serait supérieur à 10 millions de dollars.

La véritable récompense pour les artistes est donc l’exposition. Après que Jennifer Lopez et Shakira soient montées sur scène devant des millions de personnes en 2020, leur nombre de streams a augmenté de façon disproportionnée. L’album « Man of the Woods » de Justin Timberlake a atteint la première place du Billboard 200 après son concert au Super Bowl de 2018.

En 2021, c’est The Weeknd qui s’est produit à la mi-temps. L’artiste canadien compte probablement aussi sur un succès durable grâce à ce show. Pour le concert, il aurait payé 7 millions de dollars de sa poche.

Szene aus einem James Bond Film mit Produkteplatzierung

Geschickt platziert ist fast verkauft

Unsere Art und Weise Medien zu konsumieren, verändert sich laufend. Darauf reagieren auch Werbeabteilungen. Und die Tech-Branche ebenfalls.