Les piliers de la création

Photo du télescope spatial Hubble depuis l’espace

Les piliers de la création

Il s’en est fallu de peu que le télescope spatial Hubble ne soit pas : lorsqu’en 1990 il a été mis en orbite par la navette Discovery, le budget prévu avait déjà été dépassé, des années de retard avaient été accumulés et, comme si cela ne suffisait pas, le télescope était myope en raison d’une faute de construction d’un miroir provoquant des distorsions et une mauvaise qualité d’image.

En 1978, la NASA avait prévu que le projet aurait coûté 400 millions de dollars et qu’il serait prêt en 1983. Il a cependant fallu attendre jusqu’en 1986 et même là le lancement en orbite a été retardé à cause de l’accident de la navette spatiale Challenger. L’entreposage de Hubble à lui seul a coûté six millions de dollars par mois.

Mais en 1995 le télescope nous a finalement fait cadeau d’une image de l’Univers à couper le souffle : Les piliers de la création, comme on l’a appelée par la suite, montre la nébuleuse de l’Aigle, à 7000 années lumières. À titre de comparaison, le Soleil se trouve à seulement 0,000158 années lumière de la Terre. Cette nébuleuse est un nuage moléculaire géant formé par des vents stellaires, qui génère des étoiles. Les piliers mesurent cinq années lumière, soit 47,5 billions de kilomètres. La surface noire en haut à droite de l’image est due au fait que l’une des caméras de Hubble avait photographié avec une résolution beaucoup plus grande et n’a donc pu couvrir qu’une aire limitée.

Ce n’est que grâce à la mission de dépannage de 1993 que Hubble, dix ans après la date prévue, a commencé à fonctionner comme il faut. Selon une estimation de 2010, pendant ces vingt ans le télescope spatial a déjà coûté environ 10 milliards de dollars, soit plus de vingt fois le budget prévu.

Le piliers de la création vus depuis le télescope spatial Hubble
Photo de deux personnes en combinaison spatiale devant la base scientifique dans le désert du Utah

Des meubles martiens ?

IKEA va envoyer ses designers sur Mars ! Pas tout à fait, mais presque : dans un simulateur martien. Mais pourquoi IKEA s’intéresse à Mars et pourquoi est-il nécessaire d’entreprendre une mission pareille ? Est-ce raisonnable ?