Les races de chats numériques du future

Détail d’une photo du premier cryptochat, «Genesis»

Les races de chats numériques du future

Le jeu CryptoKitties, (à traduire crypto-chatons) a récemment atteint une étape importante lorsque ses joueurs ont «élevé» plus d’un million de chatons virtuels et uniques. Cela a non seulement démontré l’utilité de la technologie des blockchains, mais peut-être aussi sa sottise.

Le blockchain, qui constitue la base des crypto-monnaies telles que le Bitcoin, est une forme de comptabilité sécurisée et transparente qui se base sur des réseaux décentralisés. Cela signifie que plusieurs parties ont toujours une vue d’ensemble et peuvent pour ainsi dire comparer les changements avec leur propre «logbook», ce qui rend les chaînes de blocage infalsifiables.

L’année dernière, Axiom Zen a sorti CryptoKitties, un jeu qui crée des objets numériques uniques qui ne peuvent être copiés. Ces objets sont aussi appelés des «cryptocollectibles», des objets de collections cryptographiques, et sont dans ce cas-là des chats numériques sous forme de dessin.

Pour des CryptoKitties rares, certains joueurs ont déjà payé plus de 200’000 francs sous forme d’Ethereum. Les moins chers sont déjà disponibles pour environ 30 centimes. Depuis le lancement du jeu en novembre 2017, le tout – comme la folie des crypto-monnaies – s’est quelque peu calmé, mais ce jeu a temporairement représenté près de 30% des échanges utilisant l’Ethéréum.

Le but du jeu était de rendre la technologie des blockchains plus accessible et plus pertinente dans la vie quotidienne. Les joueurs peuvent acheter et vendre chaque chat – caractéristique pour des objets de collection. Il est intéressant de noter que ce ne sont pas les droits sur les images qui sont achetés, mais leur code génétique unique – selon le gène, il existe d’autres caractéristiques avec des valeurs différentes.

Le futur, c’est

Choices
Photo de Floyd Mayweather

Quand les stars font la promo des cryptomonnaies

La méthode a fait ses preuves : certaines entreprises engagent des célébrités pour les représenter. C’est au tour des sociétés de crypto-monnaie de découvrir le marketing d’influence.