L'euro et les pièces dont personne ne veut

Collage de pièces de un et de deux centimes

L'euro et les pièces dont personne ne veut

L’histoire de l’Europe remplit des étagères entières. C’est pourquoi nous nous limiterons ici à un bref résumé jusqu’à l’introduction de l’euro. Vers l’année 27 av. J.-C., Auguste unit l’ensemble du bassin méditerranéen et devint le premier empereur romain.

Après la chute de l’Empire romain d’Occident au 5e siècle, à l’Est l’Empire byzantin – également nommé Empire romain d’Orient – continua à prospérer jusqu’en 1453. C’était l’époque, où des tribus germaniques émigrèrent en Europe de l’Ouest et c’est ainsi que commença l’histoire des États-Nations que nous connaissons aujourd’hui, tels que l’Angleterre, la France ou l’Espagne.

Suivirent le Moyen Âge et l’époque des Lumières, mais passons directement au 19e siècle : suite à la Révolution française et à Napoléon, qui en 1812 échoua lamentablement dans sa campagne de Russie, les grandes puissances européennes essayèrent de trouver des intérêts communs censés favoriser la paix.

Cependant, l’industrialisation eut comme conséquence des troubles sociaux. En raison de ces problèmes, les États furent tentés de suivre, chacun de son côté, des politiques de pouvoir par des alliances pas très stables. L’ordre issu du Congrès de Vienne s’effrita et on en arriva à la Première Guerre mondiale.

Par conséquent, déjà en 1922 fut lancée une union d’États européens appelée Union paneuropéenne, ayant comme but la création d’une Europe politiquement et économiquement unie, démocratique et paisible. Pour la vraie mise en œuvre il fallut néanmoins attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il s’agissait de mettre en réseau les secteurs économiques importants du point de vue militaire des différents États afin de rendre un nouveau conflit impossible.

Après la chute du rideau de fer, en 1992 a été signé le Traité de Masstricht instituant la Communauté européenne, qui est ensuite devenue l’Union européenne. Le 2 mai 1998 est la date de la décision de l’introduction de l’euro, opération mise en œuvre depuis 2001. L’union monétaire a comme but de rendre le commerce entre les États membres de l’UE plus facile et d’ainsi renforcer la paix.

Aujourd’hui, l’euro est la monnaie nationale de 22 pays, mais dans certains États on est en train d’abolir les pièces de un et de deux centimes. En Finlande elles n’ont jamais été utilisées. Il semblerait même que la frappe de ces petites pièces coûte plus cher de leur valeur nominale. Autrement dit, depuis l’introduction de la monnaie unique jusqu’en 2013, ces pièces ont coûté aux États de l’UE environ 1,4 milliards d’euros.

Collage de billet de 10 francs suisses de la cinquième série (1956 – 1980)

Le franc au peuple suisse

Avant l’introduction du franc suisse en 1850, le panorama des monnaies circulant en Suisse était très chaotique. Aujourd’hui, le petit frère du franc français est une valeur sûre en temps de crise.