Pause de midi à 256 mètres au-dessus du sol

Photo de New York. En haut à droite, on voit les jambes des ouvriers qui pendent d’une poutre métallique

Pause de midi à 256 mètres au-dessus du sol

Il s’agit de la pause de midi la plus dangereuse jamais photographiée et pourtant c’est une image qui a quelque chose de badin : onze hommes mangent, bavardent et s’échangent des cigarettes comme si de rien n’était, alors qu’ils se trouvent à 256 mètres au-dessus du sol de Manhattan, tout simplement assis sur une poutre métallique suspendue dans le vide. Il s’agit d’ouvriers qui travaillaient sur le chantier du Rockefeller Center. Le cliché fut réalisé en 1932 pour des raisons publicitaires pour le Rockefeller Center, mais en réalité c’était une mise en scène depuis le 69ème étage du GE Building. C’est une photo qui devint un emblème de la ténacité américaine, de la capacité du pays de surmonter même la plus grave des crises. En bravant audacieusement cette hauteur, les ouvriers montraient leur optimisme malgré la Grande Dépression qui frappait le pays. 

Curiosité : l’identité des onze hommes et celle du photographe n’ont jamais été rendues publiques. Seulement bien plus tard, deux des ouvriers ont été identifiés. Toutefois, ni ces hommes ni leurs familles n’ont jamais tiré bénéfice de l’immense business autour de la photo du «déjeuner au sommet d’un gratte-ciel».

Image encadrée d’onze hommes assis sur une poutre métallique suspendue à 256 mètre du sol
Photo du Bosco Verticale à Milan

La cité du futur serat-elle une forêt ?

La ville du futur pourrait être une forêt. Une forêt qui pousserait non seulement en horizontal, mais également en vertical. Depuis 2013, à Milan il est possible de voir un exemple ce projet d’avenir appelé Bosco Verticale.