Quand les stars font la promo des cryptomonnaies

Photo de Floyd Mayweather

Quand les stars font la promo des cryptomonnaies

Le marketing d’influence existait bien avant l’avènement des réseaux sociaux. Au XVIIIe siècle, le fabricant de poterie et pionnier du marketing Josiah Wedgwood (grand-père de Charles Darwin) obtient la reconnaissance de Charlotte de Mecklenburg-Strelitz, le mandat royal de la reine d’Angleterre. Il a dès lors pu l’utiliser pour promouvoir l’une de ses lignes de produits. Aujourd’hui encore, l’influence que la famille royale britannique exerce sur ses sujets reste très importante.

Toutefois, on pourrait se demander si la reine Reine Élisabeth II et son clan seraient prêts à faire de la publicité pour une crypto-monnaie. Après tout, les têtes couronnées représentent l’État et ses institutions, parmi lesquelles se trouve la Banque d’Angleterre. Le directeur de cet établissement, lui, considère le bitcoin comme une expérience ratée et préconise une régulation plus stricte du marché. La Banque d’Angleterre a d’ailleurs enterré l’idée de lancer sa propre crypto-monnaie.

A l’inverse, il n’est pas certain que la Reine d’Angleterre soit la bonne figure publicitaire pour une crypto-monnaie. Le crypto-investisseur moyen est un homme de 18 à 34 ans qui se méfie de l’establishment économique et politique. C’est pour cela que les entreprises de blockchain et de crypto-monnaies s’appuient sur de jeunes influenceurs anticonformistes.  

Un bon exemple est Ghostface Killah. Contre une participation minoritaire, il a accepté d’être la mascotte de Cream Capital, une société qui voudrait lever 30 millions de dollars pour la création d’un réseau de guichets automatiques basé sur la blockchain. Ou Paris Hilton : elle a annoncé en été 2017 vouloir acheter des tokens de Lydian. Lydian développe des applications utilisant la blockchain pour augmenter la rentabilité du marketing.

Floyd Mayweather, un ancien boxeur professionnel, s’est montré à la hauteur de son avidité légendaire : en l’espace de deux mois, il a fait la promotion de deux startups de crypto-monnaie en même temps et s’est à chaque fois vanté que ses investissements lui rapporteraient bientôt beaucoup d’argent. A l’approche de la mise en circulation de la crypto-monnaie de Stox.com - un outil de prévision du marché - il a affiché sa confiance en postant une photo de lui dans son jet privé. Étalés devant lui : Plusieurs dizaines de milliers de dollars.

Fondateur de Microsoft et super-mécène, Bill Gates se montre sceptique face aux  cryptomonnaies. Il est même allé jusqu'à les qualifier de dévastatrices. Cependant, il utilise lui-même la technologie qui se cache derrière. Photo de Bill Gates avec un sourire espiègle

Cryptomonnaies : le début de la fin ?

Fondateur de Microsoft et super-mécène, Bill Gates se montre sceptique face aux  cryptomonnaies. Il est même allé jusqu’à les qualifier de dévastatrices. Cependant, il utilise lui-même la technologie qui se cache derrière.