Et c’est les autres qui empochent des millions

Image homme avec perche à selfie dans un environnement urbain

Et c’est les autres qui empochent des millions

L’Oxford English Dictionary a élu «selfie» mot de l’année 2013. Sept ans plus tôt, Wayne Fromm avait fait breveter son Quik Pod. Derrière le brevet US20060257137 A1 ne se cache rien d’autre que l’omniprésente perche à selfie.

Cet canadien est également l’inventeur de plusieurs autres produits connus dans le monde entier, entre autre toute une série d’articles de merchandising de Disney.

Il avait commencé à bricoler à son Quik Pod parce qu’il ne voulait pas toujours embêter d’autres personnes pour se faire prendre en photo. Apparemment il partageait ce problème avec pas mal de gens: selon le magazine Time, la perche à selfie est l’une des 25 meilleures inventions de 2014, alors que, la même année, Bloomberg a décrit cet article comme l’un des cadeaux de Noël les plus appréciés.

Malgré le succès de sa rallonge à bras, Wayne Fromm n’est jamais devenu riche. Très vite, des versions plus économiques ont envahi le marché. Dans un interview, il décrit son modèle comme la Rolls-Royce des selfie-sticks, alors que les imitations l’ayant piraté seraient comme les fourmis : impossibles à arrêter.

De plus, il n’est même pas certain que l’on puisse vraiment définir Wayne Fromm comme l’inventeur de la perche à selfie : Hiroshi Ueda avait breveté un bras de rallonge pour sa caméra Minolta déjà en 1983, mais sans obtenir un grand succès commercial. Le brevet a expiré en 2003.

mage produits de marchandising pour «Star Wars»

Une poule aux œufs d’or… déguisée en souris

Après avoir créé Mickey, dans les années 1930 les frères Disney inventèrent un nouveau canal de distribution pour l’industrie du cinéma et du divertissement. Une stratégie qui a rapporté des milliards.