Toujours tendance malgré de mauvais chiffres

Photo du site web de Pinterest

Toujours tendance malgré de mauvais chiffres

En 2019, on a jusqu’à présent investi 283 milliards de dollars dans le marché de la publicité numérique, dont environ la moitié dans Facebook et Google, qui dominent ainsi le marché. Mais d’autres plateformes – dont Snapchat – affichent les taux de croissance les plus élevés. Le moteur de recherche d’images Pinterest enregistre aussi des revenus publicitaires supplémentaires et un plus grand nombre d’utilisateur.ice.s.

Néanmoins, la plateforme enregistre actuellement plus de pertes que prévu, ce qui inquiète les investisseur.euse.s en bourse. À mi-avril, Pinterest était entré en bourse autour des 24 dollars. Toutefois, le cours est tombé autour de 19 dollars après la publication des chiffres trimestriels à la fin du mois d’octobre.

Pinterest est un tableau d’affichage en ligne pour les graphiques et les photos. Le nom est basé sur un mot valise qui relie les deux termes anglais « pin » (fr. punaiser) et « interest » (fr. intérêt). L’idée de Pinterest est de permettre le stockage des idées utiles et intéressantes sur des tableaux d’affichage.

La plateforme, gérée par environ 1’600 employé.e.s, compte aujourd’hui environ 300 millions d’utilisateur.ice.s par mois. On y échange des informations sur divers hobbys, centres d’intérêt et recommandations d’achat, et on peut créer des tableaux que d’autres utilisateur.ice.s peuvent aussi partager et commenter.

Pinterest est donc largement considéré comme un réseau social. Cependant, la dernière refonte de l’entreprise indique clairement quelle niche elle entend conquérir sur ce marché : Pinterest se décrit comme une « machine à découvertes sociale ».

Le moteur de recherche visuel de la plate-forme est développé et affiné par vision industrielle et apprentissage automatique. Il s’appuie sur une collection de plus de 175 milliards d’images enregistrées avec données, recueillies par des personnes du monde entier. Cette caractéristique clé du service signifie que la majorité des utilisateur.ice.s utilisent Pinterest pour trouver de nouveaux produits et de nouvelles tendances.

C’est ce qui rend la plate-forme attrayante pour la publicité, les entreprises cherchent toujours à atteindre de nouveaux groupes cibles. C’est pourquoi les expert.e.s continuent d’entrevoir un potentiel de croissance pour Pinterest, d’autant plus que l’entreprise étend sa présence sur le marché international.

À cela s’ajoute que Pinterest fait preuve d’un esprit d’innovation en matière de gestion de contenu : une combinaison entre modération humaine et automatique doit empêcher que des contenus problématiques deviennent accessibles.

En partant de cela, Pinterest a lancé une initiative pour aider les utilisateur.ice.s à trouver de l’aide pour des problèmes psychologiques et de stress. Développée avec des organismes de santé, l’application donne des exemples d’exercices ou même le numéro d’une hotline qui apporte son soutien en cas de problèmes émotionnels ou psychologiques.

Pinterest a joué un rôle de pionnier dans ce domaine, mais d’autres géants en ligne suivent son exemple : Facebook a lancé une page qui apparaît lorsqu’on recherche le terme « dépression », et Google affiche désormais également un test diagnostique facultatif lorsqu’on effectue une telle recherche.

Des cours boursiers sur un écran

L’avenir de la bourse

En janvier 2019, le Swiss SIX Group, qui exploite également la bourse suisse SIX Swiss Exchange, a publié une étude comportant huit scénarios possibles pour la bourse du futur. Quelles en sont les principales conclusions ?