Un million de francs pour un s

Photo d’une plantation de thé au Sri Lanka

Un million de francs pour un s

Le producteur de boissons Fuze, qui appartient à la multinationale américaine Coca Cola Company, a payé cher pour accéder au marché suisse. Ceci à cause du nom de son produit : en Suisse la boisson s’appelle Fuse, alors que dans le reste du monde – plus précisément dans d’autres 87 pays – son nom est Fuze.

Selon le siège de Coca Cola à Brüttisellen (ZH), on a voulu éviter tout faux pas lors du lancement de ce nouveau produit. Le fait est que le mot « Fuze » ressemble excessivement à un terme argotique suisse-allemand à forte connotation sexuelle. En remplaçant le z par un s, on veut empêcher que le nouveau thé froid ait un nom se prêtant à être mal interprété en raison du risque d’une double sens.

L’entreprise a dépensé un million de francs pour ce changement de nom, car il a non seulement fallu refaire tous les emballages, mais également retravailler tous les spots télévisés et les affiches publicitaires. L’entreprise trouve néanmoins que cette opération vaut le coup, car après tout il s’agit du lancement en Europe de sa plus grande nouveauté après l’introduction de la Coca Zéro en 2006.

En 2001, Coca Cola est pour la première fois entrée dans le business du thé froid en collaboration avec Nestlé. Les deux multinationales ont lancé le Nestea sur le marché mondial. En 2012, Coca Cola a commencé à produire son propre thé glacé, le Fuze, car elle estimait avoir plus de potentiel en utilisant sa marque à elle. Finalement, en 2017, il y a eu la rupture avec Nestlé. Depuis, le thé Fuze a généré annuellement environ un milliard de dollars de chiffre d’affaires global.

Les Suisses boivent chaque année à peu près 25 litres de thé froid par personnes, ce qui – avec une population dépassant les huit millions – rend la consommation de cette boisson un grand business. Il va de soi que le lancement du nouveau produit sur le marché suisse ne doit pas être entravé par quelque problème que ce soit. De toute façon, le million qui a été investi dans notre pays n’est vraiment pas grande chose par rapport au chiffre d’affaires annuel attendu.

Photo de trois sucettes avec le visage de Donald Trump

Pour quelques pennies, on a ses sucettes au Trump

Un fabricant de sucreries britannique produit des sucettes avec le visage de l’actuel président des Etats-Unis. Ce n’est pas juste un gag, mais une action en faveur des femmes.